la couverture du Culture En Jeu N°60

Le numéro 60 vient de paraître !

Au sommaire :

  • Édito : Descendre dans l'arène (Chantal Tauxe)
  • Dossier : 12 pages sur les Artistes engagés
  • Théâtre, le retour des troupes
  • La guerre des plateformes
  • À Villars-sur-Glâne en attendant Noël
  • Pratique du droit d’auteur
s’abonner

Disponibles en ligne

Afficher plus de numéros

Faites signer !

imprimer imprimer

L’initiative populaire fédérale Pour des jeux d’argent au service du bien commun rencontre un vif succès. Lancée en avril dernier, elle a rapidement dépassé la barre des 100’000 signatures officiellement exigées et pourrait établir au cours des prochains mois un record. Elle sera déposée à la Chancellerie fédérale dans le courant 2009 (délai légal : 22 octobre 2009).

Si cette initiative est largement soutenue par la population et de nombreuses associations et institutions, tant publiques que privées, c’est parce qu’elle répond à une nécessité fondamentale : celle de garantir dans notre Constitution fédérale que les jeux d’argent sont au service de l’intérêt public et non pas organisés pour remplir les poches de quelques actionnaires de grands groupes privés étrangers.

Les milieux culturels, en particulier ceux du cinéma, l’ont bien compris et se sont résolument engagés à faire de cette initiative un ample mouvement citoyen. Car il faut donner un signe politique fort au Parlement et au Conseil fédéral. Plus le nombre de signa­tures sera élevé, mieux nous serons entendus ! C’est important. Les cinq prochaines années seront décisives dans la mise en place d’une véritable politique coordonnée et responsable des jeux d’argent dans notre pays.

Alors que les sources de financement de la culture et du cinéma se font de plus en plus rares et chiches, ce serait mettre à terre des centaines d’associations bénéficiaires que de démanteler le système actuel de redistribution de l’argent des jeux de loterie et de paris. Si les loteries d’utilité publique étaient vouées à péricliter, qui reprendrait le flambeau, qui remplirait leur mission ? Il est parfaitement illusoire d’imaginer qu’un impôt en faveur de la culture ou de la création cinématographique puisse un jour prendre le relais.

Tapons un grand coup sur la table fédérale ! Et engageons toutes celles et tous ceux qui estiment que la culture, le social et le sport méritent d’être soutenus, à signer (si ce n’est déjà fait) et à faire signer l’initiative. Le jeu en vaut la chandelle.

© José Bessard. Reproduction des textes autorisée uniquement avec l’accord de l’éditeur et avec la citation de la source. Les illustrations sont la propriété de leurs auteurs respectifs.


Nos partenaires