la couverture du Culture En Jeu N°60

Le numéro 60 vient de paraître !

Au sommaire :

  • Édito : Descendre dans l'arène (Chantal Tauxe)
  • Dossier : 12 pages sur les Artistes engagés
  • Théâtre, le retour des troupes
  • La guerre des plateformes
  • À Villars-sur-Glâne en attendant Noël
  • Pratique du droit d’auteur
s’abonner

Disponibles en ligne

Afficher plus de numéros

Témoignages d’artistes

imprimer imprimer

Stefan Haupt

Cinéaste et président de l’association Filmregie und Drehbuch Schweiz, Zurich
« Déjà lors de mon premier film en 1998, I’m just a simple person, le soutien des fonds des loteries avait une portée existentielle. Pour nous, cinéastes en Suisse, ces contributions sont indispensables, en particulier dans le contexte exacerbé d’aujourd’hui – leur suppression serait fatale. »


Milena Moser

Auteure, Möriken-Wildegg
« – Maman, pourquoi n’avons-nous qu’un livre ?
– Tais-toi et mange !
Si vous voulez lire plus d’un livre, cela dépend de la promotion de la culture non commerciale. C’est au bénéfice du bien commun. »


Juri Steiner

Directeur du Centre Paul Klee, Berne
« Les institutions culturelles sont fragiles, ce ne sont pas des business centers. Beaucoup de lieux culturels suisses se battent contre un manque de subventionnement chronique de la part des donateurs publics et souffrent de la pression permanente liée au nombre de visiteurs. Cependant, les expositions sont de plus en plus onéreuses. Afin de pouvoir se défaire de temps à autre des limites étroites des budgets, les musées dépendent du soutien ponctuel provenant des revenus des loteries. Ce bonus bénéficie directement aux visiteurs ainsi qu’à la réputation du milieu culturel en Suisse. »


Bruno Moll

Cinéaste, Berne
« La voracité insatiable des libéralisateurs et des privatisateurs ne connaît apparemment pas de limite. Ils ne cesseront pas jusqu’à ce que le dernier reste des efforts communautaires soit sacrifié à l’économie totalisante. Là seulement, sans être troublés par des artistes de tout genre, ils lâcheront du leste, mais remarqueront aussitôt qu’il leur manquera des sculpteurs, des musiciens et des chorégraphes pour célébrer le bal de leur victoire. »


Lukas Bärfuss

Auteur, Zurich
« Celui qui perd aux jeux de hasard fait néanmoins partie des gagnants : sa mise permet de soutenir la culture. Du club de yodel à l’installation vidéo. Et pour que cela ne change pas, je soutiens l’initiative. Pour éviter que la culture en Suisse ne soit une loterie. »


Erich Langjahr

Cinéaste, Root
« Mes expériences avec le fonds de la Loterie datent de 1978, où j’ai reçu une somme importante du canton de Schwyz pour mon premier film Morgarten findet statt. La commission culturelle du canton de Schwyz n’avait alors encore jamais soutenu de film. L’argent provenait du fonds des loteries. Pour moi, il s’agissait du commencement de plus de 30 ans de production cinématographique. J’aimerais que tout le monde, spécialement la jeune génération, puisse bénéficier d’une chance pareille. »


Pipilotti Rist

Artiste, Zurich
« La culture suisse doit son dynamisme et sa variété en grande partie au soutien par les fonds des loteries. La privatisation des bénéfices des loteries représente une menace directe pour cette diversité culturelle. »


Fredi M. Murer

Cinéaste, Zurich
« La chance porte chance, surtout lorsqu’elle est partagée. Lorsque la chance partagée entraîne une plus-value culturelle, le bonheur est à son comble. Ce fut le cas pour le film Vitus dans le domaine de la culture. Sans les contributions des fonds des loteries cantonales, la création cinématographique indigène manquerait de lumière. Soutenez l’initiative populaire ! »


Christine Lauterburg

Musicienne et actrice, Berne
« L’humain n’est humain que là où il joue (Friedrich Schiller). Heureusement que le joueur soutient la culture en Suisse. »


Christian Davi

Producteur de cinéma, Zurich
« Depuis plus de 70 ans, les loteries suisses fournissent une contribution vitale à la promotion de la vie sociale, sportive et culturelle de notre pays. Les films suisses ne pourraient se réaliser sans ce soutien. Ce système éprouvé et couronné de succès doit continuer à exister. »


Bettina Oberli

Cinéaste, Zurich
« L’art est également une loterie : pourquoi ne pas continuer à investir les bénéfices de la loterie pour l’art ? »


Rolf Lyssy

Auteur et cinéaste, Zurich
« Sans les fonds des loteries cantonales, d’innombrables projets culturels ne pourraient pas voir le jour. Je trouve incompréhensible que certains milieux politiques menacent ce soutien important en souhaitant la privatisation des bénéfices des loteries. Cela témoigne de peu d’expertise culturelle et politique. »


Samir

Cinéaste, Zurich
« Depuis des années, le Festival du Film de Locarno est soutenu par une somme importante provenant de Swisslos. Il suffit d’un peu d’imagination pour réaliser ce qui se passerait, si tel n’était plus le cas. »


Dodo Hug

Chanteuse, musicienne et humoriste, Zurich
« Les fonds des loteries cantonales sont omniprésents. Ils constituent un pilier essentiel de la promotion culturelle et sportive ainsi que du soutien aux projets d’utilité publique. L’initiative cherche à éviter que ce pilier important ne tombe et que l’ensemble de la promotion culturelle en soit affecté. Signez l’initiative pour permettre à la loterie de continuer à jouer son rôle essentiel pour le bien commun ! »

© Rédaction de CultureEnJeu. Reproduction des textes autorisée uniquement avec l’accord de l’éditeur et avec la citation de la source. Les illustrations sont la propriété de leurs auteurs respectifs.


Nos partenaires