la couverture du Culture En Jeu N°60

Le numéro 60 vient de paraître !

Au sommaire :

  • Édito : Descendre dans l'arène (Chantal Tauxe)
  • Dossier : 12 pages sur les Artistes engagés
  • Théâtre, le retour des troupes
  • La guerre des plateformes
  • À Villars-sur-Glâne en attendant Noël
  • Pratique du droit d’auteur
s’abonner

Disponibles en ligne

Afficher plus de numéros

Édito n°8 et 9, janvier 2006 – Un portrait photogénique

imprimer imprimer

En rangs serrés sur leur épi, les grains de « Mais im Bundeshuus – Le génie helvétique » ont interpellé tout un pays. Ils ont aussi impressionné bien au-delà. Et le documentaire de Jean-Stéphane Bron vient de trouver une nouvelle fin en votation populaire, montrant par là que l’art peut fournir autre chose que du rêve et du divertissement : un exemple d’intelligence en prise directe sur notre temps et nos réalités.

fullsized
Illustration © 2006, Bruno Racalbuto

Ce premier numéro double de CultureEnJeu est principalement consacré au cinéma. L’importance du sujet mérite plus de place que d’ordinaire. Parce qu’il peut être aussi considéré comme commercial, l’art cinématographique s’est trouvé en première ligne dans la bataille de la mondialisation. Des artistes de plusieurs pays sont parvenus ces dernières années à faire comprendre à leurs politiciens la nécessité sociale et économique de maintenir la capacité de produire leurs propres films et les ont décidés à ne pas se laisser étouffer par l’industrie des États-Unis. Ainsi, le concept d’exception culturelle a été inventé et adopté par toutes les communautés qui tiennent à ne pas perdre leur identité. A partir de cet exemple, un mot d’ordre général de résistance a passé, et la récente 33e Conférence générale de l’Unesco vient d’adopter un projet de convention pour la diversité culturelle.

Qu’en est-il sur le plan suisse ? Les moyens mis en œuvre en faveur du cinéma par différentes instances, notamment par la Confédération, sont-ils suffisants ? Quelle politique de soutien et quelles subdivisions du secteur sont souhaitables ? Quelles sont les volontés régulatrices des instances subventionnantes et quel devrait être le nombre minimal de films à réaliser pour que puisse être reconnu le milieu artistique et la manière de faire du cinéma en Suisse romande ? Avec les interrogations que soulève ce grand sujet, ce numéro donne des réponses chiffrées et quelques pistes récentes, comme l’exemple motivant de programmation des salles de cinéma Riffraff à Zurich.
Notre précédent dossier, sur le théâtre, trouve également dans ce numéro-ci quelques prolongements valaisans. Ce numéro fête aussi la belle et nette victoire obtenue devant le peuple par les Fribourgeois qui se sont opposés, dans leur canton, à la libéralisation des jeux de hasard. Les bénéfices des jeux ne seront donc pas détournés par des entrepreneurs privés et pourront continuer d’être récoltés par des loteries d’intérêt public comme la Loterie Romande et répartis ensuite aux associations sociales et culturelles.

Quant aux actions récentes menées par les artistes neuchâtelois – soutenus par toute la Suisse romande – contre les terribles coupes dans les budgets culturels annoncées par leurs autorités cantonales, elles porteront sans doute des fruits. Se regrouper, agir ensemble, doit permettre de ne pas en rester là et de cultiver, au profit de tous, notre bon grain de génie artistique.

© Joël Aguet. Reproduction des textes autorisée uniquement avec l’accord de l’éditeur et avec la citation de la source. Les illustrations sont la propriété de leurs auteurs respectifs.


Nos partenaires